Les publications numériques de l’Union européenne accessibles aux dyslexiques.

Les publications numériques de l'Union européenne accessibles aux dyslexiques.

« Déficience en lecture et accès aux documents, une approche possible »

Le Parlement européen a voté un budget pour rendre toutes les publications de l’Union européenne accessibles aux personnes avec des difficultés de lecture, comme la dyslexie.

Le projet pilote « Déficience en lecture et accès aux documents, une approche possible » a été adopté par le Parlement européen pour le budget 2019, sur proposition du député européen Daniele Viotti. Suggéré par l’association italienne Associazione Italiana Dislessia, le projet est soutenu par l’European Dyslexia Association (EDA).

Le député italien explique : « L’incapacité de lire est l’un des problèmes neurologiques les plus répandus chez les citoyens européens. La dyslexie et les autres troubles des apprentissages ne sont pas liés à l’intelligence ni au désir d’apprendre de l’enfant, mais il est parfois difficile de trouver, de développer et d’incorporer les bons instruments dans la vie quotidienne. Cela est particulièrement vrai pour les institutions publiques qui, pour leurs propres objectifs, doivent être accessibles et transparentes pour tous, y compris les plus vulnérables. »

Le projet sera lancé en 2019 et le Parlement européen propose 4 étapes:

1. Évaluation des technologies actuelles disponibles, des polices aux logiciels informatiques.
2. Évaluation des documents / sites Web / publications qui devraient être à disposition avec la plus haute priorité (…).
3. Conversion au moins des documents officiels les plus récents avec un format et / ou une police de caractères appropriés.
4. Conversion de l’ensemble des archives de l’UE sur les actes, les publications, la présence en ligne et les textes dans le format précédemment défini.

Dans un communiqué, Daniele Viotti précise : « Les institutions démocratiques doivent être aussi ouvertes et transparentes que possible pour tous les citoyens, même les handicapés. L’élaboration d’une meilleure pratique européenne en matière de lecture de l’aide au handicap pourrait être considérée comme un moyen d’améliorer la responsabilité démocratique de l’UE et son accessibilité pour tous les citoyens. »

La European Dyslexia Association se réjouit de constater que le Parlement s’intéresse à la dyslexie et aux difficultés associées. L’EDA est disponible pour travailler en étroite collaboration avec la Commission européenne dans le cadre de ce projet. L’EDA est déterminée à inclure les critères de la loi européenne sur l’accessibilité dans la procédure en coopération avec le Forum européen des personnes handicapées et toutes les parties prenantes concernées.