Difficultés et combats des enfants DYS à la veille des examens – France Inter

difficultés des enfants DYS à la veille des examens

Plus de 43 000 élèves ont passé le BAC en situation de handicap, dont certains atteints de DYS.

« Ils souffrent de dyslexie, dysphasie ou dyspraxie, et à quelques jours des épreuves du bac et du brevet, ils bataillent avec leur rectorat afin d’obtenir un peu plus de temps, une assistance humaine ou informatique. »

On les appelle les « élèves DYS ». Une expression qui regroupe les enfants atteints de troubles cognitifs spécifiques comme la dyslexie (liée à l’écrit), la dysphasie (liée à l’oral), la dyspraxie (liée au mouvement ou à la vue) ou encore la dyscalculie (liée aux activités numériques). Ils étaient par exemple un peu plus de 43 000 candidats au bac en 2018 souffrant de handicap, dont des DYS.
Comme tous les élèves en situation de handicap au collège et au lycée, ils peuvent obtenir un aménagement des épreuves. Cela se traduit par du temps supplémentaire, la numérisation des sujets, l’agrandissement des sujets, la dictée aménagée ou encore la possibilité d’avoir leur ordinateur personnel équipé de logiciels de compensation…

Lire l’article en ligne sur le site de France Inter.

 

La Fédération française des DYS demande chaque année que la problématique soit réellement prise en charge.

Cliquer ICI pour lire l’article de Mediapart que nous avions relayé en juillet 2018 sur notre site : « Des élèves en situation de handicap pénalisés au bac et au brevet ».

La FFDys déplore l’inertie des administrations. Malheureusement, le Ministère de l’Éducation nationale ne parvient pas à simplifier les procédures. La FFDys attire l’attention des pouvoirs publics sur le fait qu’une simplification ne doit pas aboutir à supprimer les droits des personnes porteuses de troubles #Dys.

France Inter

14 juin 2019 Adrien Toffolet