• Rechercher :
           Accès Privé
 
      Diminuer les typographies du siteAgrandir les typographies du site
Faire un bilan pluridisciplinaire

Le bilan pluridisciplinaire fait intervenir orthophoniste, neuropsychologue, psychologue clinicien, psychomotricien, ergothérapeute ou encore ophtalmologiste, en fonction des symptômes de l’enfant.

Il est prescrit par un médecin qui en coordonne la synthèse.

Pour les troubles du langage, l’idéal est de s’adresser à l’un des Centres référents.
Il est le plus souvent implanté dans un centre hospitalier universitaire (CHU).
Coordonnées disponibles sur le site de l’INPES.

Les bilans spécialisés sont très approfondis et réalisés par des spécialistes :
médecins rééducateurs, pédiatres, neurologues, pédopsychiatres (très rarement), orthophonistes, ergothérapeute, psychologues …

Chaque bilan a sa spécificité.

Le bilan ergothérapique
Il concerne :
– la motricité, des préhensions jusqu’aux praxies (dans lesquelles le graphisme, le dessin, l’écriture, la copie de figures seront explorés en détail) ;
– l’exploration visuelle et les stratégies ;
– les perceptions visuelles et tactiles ;
– l’organisation spatiale ;
– l’autonomie de vie quotidienne, des capacités fonctionnelles à l’utilisation des aides techniques.

Le bilan neuropsychologique
Il vise à repérer les processus mentaux propres à la personne. Dans le cadre de la recherche de l’efficience intellectuelle, il met en évidence les modules déficitaires et les modules de bonnes compétences. Faisant parfois apparaître certaines dissociations qui participent de façon essentielle à la pause du diagnostic.
Il concerne la mémoire à court et à long terme, l’attention, le langage oral et écrit, les fonctions exécutives ainsi que toutes les fonctions instrumentales.

Le bilan orthophonique
Il concerne l’évaluation du langage oral, du langage écrit, et du raisonnement logico-mathématique.

Le bilan pédopsychiatrique
Il concerne les troubles du développement psycho-affectif ou psychologique comme l’anxiété ou les états dépressifs.

Le  bilan neurologique pédiatrique
Il se déroule sous forme d’entretien avec un examen clinique et des tests de dépistage.
Des bilans complémentaires neurobiologiques ou génétiques peuvent être aussi demandés.