• Rechercher :
           Accès Privé
 
      Diminuer les typographies du siteAgrandir les typographies du site
Obtenir un aménagement aux examens

 

Dans le cadre d’aménagement aux examens, la demande devra toujours être faite individuellement pour chaque examen, auprès du médecin désigné par la CDAPH, même si le collégien, le lycéen ou l’étudiant bénéficie d’un PPS.

Attention, depuis la rentrée 2015 : La demande d’aménagements d’examens doit se faire en même temps que l’inscription à l’examen ou au plus tard à la date de clôture des inscriptions.

La décision d’aménagement aux examens est indépendante du taux de handicap. Le médecin désigné par la commission rend un avis. Les aménagements dépendent en dernière analyse de l’ Education Nationale.

Ces aménagements concernent tous les examens ou concours de l’enseignement scolaire et de l’enseignement supérieur organisés par le ministre chargé de l’éducation nationale et le ministre chargé de l’enseignement supérieur ; ou par des établissements sous tutelle ou service dépendant de ces ministère.

Ils peuvent, selon les conditions individuelles, s’appliquer à tout ou partie des épreuves de ces examens ou concours.

Les aménagements peuvent porter sur :

  • Des aides techniques, des aides humaines, appropriées à leur situation ;
  • Une majoration du temps imparti pour une ou plusieurs épreuves, qui ne peut excéder le tiers du temps normalement prévu pour chacune d’elle ;
  • La conservation, durant cinq ans, des notes à des épreuves ou des unités obtenues [2], le bénéfice d’acquis obtenus dans le cadre de la procédure de validation des acquis de l’expérience, le cas échéant; des adaptations d’épreuves ou des dispenses d’épreuves, rendues nécessaires par certaines situations de handicap, dans les conditions prévues par arrêté du ministre chargé de l’éducation nationale, du ministre chargé de l’enseignement supérieur ou du président ou directeur de l’établissement.

 

En savoir plus sur le site d’APEDA, association membre de la FFDys.