• Rechercher :
           Accès Privé
 
      Diminuer les typographies du siteAgrandir les typographies du site
Permis de conduire: un arrêté permet l’adaptation de l’épreuve du code pour les DYS

Feu vert

L’arrêté pour le passage du permis de conduire est paru au journal officiel. Il permet aux candidats dyslexiques, dyspraxiques, dysphasiques de bénéficier d’aménagements pour le passage de l’épreuve théorique du permis (le code).

En particulier, ils pourront passer l’épreuve avec les candidats non francophones ou malentendants. Pour pouvoir en bénéficier,  il suffit de produire l’un ou l’autre des documents suivants :

– une reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH) ou une reconnaissance de handicap obtenue auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et un diagnostic de dyslexie et/ou de dysphasie et/ou de dyspraxie ;

– une reconnaissance d’aménagements aux épreuves nationales de l’éducation nationale au titre des troubles de l’apprentissage du langage écrit, du langage oral et/ou écrit et/ou de l’acquisition de la coordination ;

– un certificat médical délivré depuis moins de six mois maximum, attestant d’un trouble spécifique du langage et/ou de la lecture et/ou de l’acquisition de la coordination et nécessitant un aménagement des conditions de passage de l’épreuve théorique générale ;

Le texte complet de l’arrêté est ici.

Cet arrêté fait suite à la signature d’une convention avec la Délégation à la sécurité routière.

 

Convention sécurité routière

Signature de la convention avec la Prévention Routière le 16 mai 2013.

De gauche à droite : Sophie Fégueux, conseillère technique santé du délégué interministériel à la sécurité routière, Vincent Marron, président de l’Association Dyspraxie France Dys (DFD), Nathalie Groh, présidente de l’Association Avenir Dysphasie (AAD), Frédéric Péchenard, délégué interministériel à la sécurité routière, Fabienne Hochwelcker,présidente de l’Association des parents d’enfants en difficulté d’apprentissage du langage écrit et oral (APEDA), Vincent Lochmann, président de la Fédération française des Dys (FFDys), Isabelle Pichard, représentant Philippe Streiff, conseiller technique handicap du délégué interministériel à la sécurité routière, Diane Cabouat, vice-présidente de la FFDys et del ‘assocation Dyspraxie France Dys (DFD).