• Rechercher :
           Accès Privé
 
      Diminuer les typographies du siteAgrandir les typographies du site
La FFdys à François Hollande : il faut renforcer la formation des enseignants

Avec les 14 principales associations du monde du handicap, la Fédération française des DYS a été reçue par le Président de la République. L’objectif de ce rendez vous était de préparer la Conférence nationale du Handicap prévue en Décembre. A coté du Président, se trouvait  la Secrétaire d’État en charge du handicap, Ségolène Neuville ainsi que les parlementaires qui travaillent sur le sujet (Martine Carrillon Couvreur, Claire Lise Campion et Martine Pinville)  Cinq thèmes avaient été retenues pour l’échange avec François Hollande: l’accessibilité, l’emploi, les ressources, l’accès au soin, la jeunesse. »L’accessibilité ce sont aussi les outils informatiques »  a expliqué Philippe Chazal qui s’exprimait au nom des associations. Le président de la principale fédération du monde de la déficience visuelle a expliqué qu’il fallait que tous les logiciels soient accessibles en particulier pour permettre l’emploi. Il a aussi insisté pour que le Traité de Marrakech qui permet l’accès au livre pout toutes les personnes « empêchées de lire » soit ratifié par la France.

Sur la question de l’emploi et des ressources, les associations ont attiré l’attention du président sur les grandes difficultés que rencontrent les personnes handicapées en raison de la faiblesse des prestations qui leurs sont versées. Sur la scolarisation, c’est jean Louis Garcia de l’APAJH qui a développé un plaidoyer pour la scolarisation de tous les enfants. Vincent Lochmann pour la Fédération française des DYS a rappelé que la questions de la formation des enseignants était essentielle : formation sur les méthodes pédagogiques, sur les outils de compensation mais aussi sur les institutions et les aides disponible pour les élèves en situation de handicap. Les enseignants sont souvent désarmés devant les élèves qui présentent des handicaps, il ne savent même pas vers qui se tourner.

Le Président a indiqué que la question des ressources serait bien inscrite à l’ordre du jour de la Conférence nationale du handicap cet hiver. La Conférence se déroulera aussi avec des réunions thématiques en régions. La FFDys  souhaite prendre part aux travaux de préparation de la Conférence Nationale dès la rentrée.