• Rechercher :
           Accès Privé
 
      Diminuer les typographies du siteAgrandir les typographies du site
Journée Nationale des DYS 2012
Journée nationale des DYS 2012
Troubles des apprentissages : renforcer la prévention
Les acteurs de l’éducation le savent : plus on aide précocement les enfants porteurs de
troubles dys, plus on a des chances de les faire évoluer favorablement.
Alors que les troubles DYS sont de mieux en mieux connus et reconnus, on constate
malheureusement que de très nombreux facteurs retardent les accompagnements adaptés.
Ces retards ont pour conséquence au mieux des difficultés persistantes de ces élèves dans
leurs parcours scolaires, au pire la survenue de troubles psychiques parfois sévères.
Les trois axes essentiels d’une prévention de l’aggravation des troubles sont pourtant
connus : repérage par les professionnels qui entourent l’enfant, dépistage systématique
dans le suivi de l’enfant, diagnostic précoce pour proposer les réponses adaptées. La
complémentarité des professionnels dans l’accompagnement personnalisé constitue une
condition de réussite de chaque jeune, afin d’éviter, en fin de parcours, son exclusion
sociale.
Cette question de la prévention concerne bien sûr la petite enfance, mais elle doit aussi
être présente à l’esprit quand on parle des adultes DYS. Un suivi de leur parcours et de la
prise en compte de leurs troubles doit permettre d’éviter leur mise en difficulté ou leur
exclusion sociale et professionnelle.
Pour cette sixième Journée Nationale des DYS, la Fédération Française des Dys et la
Fédération des APAJH proposent de mettre l’accent sur la prévention autour des troubles
des apprentissages, aussi bien à l’occasion de la Journée à Paris que pour les actions en
régions.
VINCENT LOCHMANN JEAN LOUIS GARCIA
PRESIDENT DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES DYS PRESIDENT DE LA FEDERATION DES
APAJH
Troubles des apprentissages : renforcer la prévention

Les acteurs de l’éducation le savent : plus on aide précocement les enfants porteurs de troubles dys, plus on a des chances de les faire évoluer favorablement.
Alors que les troubles DYS sont de mieux en mieux connus et reconnus, on constate malheureusement que de très nombreux facteurs retardent les accompagnements adaptés.
Ces retards ont pour conséquence au mieux des difficultés persistantes de ces élèves dans leurs parcours scolaires, au pire la survenue de troubles psychiques parfois sévères.
Les trois axes essentiels d’une prévention de l’aggravation des troubles sont pourtant connus : repérage par les professionnels qui entourent l’enfant, dépistage systématique dans le suivi de l’enfant, diagnostic précoce pour proposer les réponses adaptées. La complémentarité des professionnels dans l’accompagnement personnalisé constitue une condition de réussite de chaque jeune, afin d’éviter, en fin de parcours, son exclusion sociale.
Cette question de la prévention concerne bien sûr la petite enfance, mais elle doit aussi être présente à l’esprit quand on parle des adultes DYS. Un suivi de leur parcours et de la prise en compte de leurs troubles doit permettre d’éviter leur mise en difficulté ou leur exclusion sociale et professionnelle.
Pour cette sixième Journée Nationale des DYS, la Fédération Française des Dys et la Fédération des APAJH proposent de mettre l’accent sur la prévention autour des troubles des apprentissages, aussi bien à l’occasion de la Journée à Paris que pour les actions en régions.
VINCENT LOCHMANN  , Président de la Fédération Française des DYS
JEAN LOUIS GARCIA, Président de la Fédération des APAJH