• Rechercher :
           Accès Privé
 
      Diminuer les typographies du siteAgrandir les typographies du site
11 Février : la loi handicap a 10 ans.

Le 11 Février 2005, la loi sur le handicap était votée par le Parlement. Cette loi était porteuse de nombreuses promesses pour les personnes handicapées.

D’abord elle posait le principe de l’école pour tous, considérant que la scolarisation en milieu spécialisé devait être l’exception. Elle crée la Prestation de compensation du handicap (PCH), elle définit le handicap, elle renforce les obligation d’emploi pour les entreprises.

Mais dix ans après, force est de constater que les objectifs n’ont pas été tous atteints.

A l’école, les enseignants sont encore souvent désarmés pour accueillir les élèves à besoin particulier. La question de la formation et de l’accompagnement des élèves n’ont toujours pas trouvé de solution à la hauteur des besoins, la PCH ne répond toujours pas aux besoins des personnes handicapées, qui sont toujours deux fois plus au chômage que les autres….

Le problème de l’accessibilité a cristallisé les mécontentements en ce début 2015 puisque les échéances de 10 ans prévues par la loi en 2005 n’ont pas pu être tenues et qu’il a fallu prévoir des « agendas d’accessibilité programmés » pour donner des délais supplémentaires aux retardataires. « Prime aux mauvais élèves » dénoncent les grandes associations qui regrettent que la France ne parvienne pas a rattraper son retard. La FFDys rappelle qu’elle est attachée, comme les autres associations du secteur, à l’idée que l’accessibilité doit se concevoir dans tous les domaines de la vie et pour tous les types de handicap. Aussi, elle défend la notion d’accessibilité universelle qui doit concerner en particulier les bâtiments publics, les transports, mais aussi les contenus numériques, le livre, la signalétique dans les lieux publics, etc etc…

Collectif pour une France accessible

Manif

Manifestation en avril 2014 à Orléans pour défendre l’accessibilité de tout pour tous.

Pour défendre les principes de cette accessibilité, la Fédération Française des DYS a rejoint à la fin 2014 le « Collectif pour une France accessible » qui réunit les grandes associations du secteur et signe avec elles un appel aux pouvoirs publics pour une mise en oeuvre réelle de l’accessibilité de tout pour tous. Des associations appellent à manifester le 11 Février devant l’Assemblée Nationale et dans plusieurs régions de France. Les membres des associations de la FFdys qui souhaitent participer peuvent y défendre en particulier la notion d’accessibilité universelle dans tous les domaines de la vie solidairement avec l’ensemble des associations.